Machine de Wimshurst

Mots clés

Fonds Hermann ➔ Machine de Wimshurst

Collection scientifique et technique

Identifier:
2001.927.1
Description
Cette machine était probablement utilisée pour mener des expériences dans les établissements scolaires. La machine de Wimshurst est une machine électrostatique inventée en 1882 par l'anglais James Wimshurst. Cette machine fut historiquement utilisée pour illustrer de nombreux phénomènes d'électricité statique ou la production d'ozone (à l'odeur caractéristique) dans un arc électrique. Elle est constituée de deux grands disques isolants disposés côte à côte dans un même plan et dont les faces extérieures sont recouvertes de secteurs métalliques.
Usage / Utilisation
Elles transforment l'énergie mécanique en énergie électrique dont les caractéristiques sont la très haute tension continue et le micro-ampérage. La puissance des machines du XVIIIe siècle et du XIXe siècle était en effet infime (quelques watts) et les frottements mécaniques ne leur laissaient qu'un très mauvais rendement. La raison en est que la densité maximale d'énergie du champ électrique dans l'air est très faible. Principe de fonctionnement : Les secteurs métalliques présentent initialement de très faibles charges résiduelles. Lors de la rotation des plateaux, le déplacement relatif des secteurs d'un disque par rapport à ceux de l'autre disque amplifie ces différences de charges par influence électrostatique. Les charges des secteurs sont collectées par les balais métalliques contre lesquels ils viennent frotter et accumuler dans les condensateurs. Lorsque la tension entre la surface des deux sphères métalliques devient suffisante pour ioniser l'air les séparant, un arc électrique est créé, permettant la décharge des condensateurs.
Rights
Utilisation non commerciale sur demande;Ecomusée Paysalp;Collection Hermann

Avec la participation des communes adhérentes au Réseau Patrimoines et Territoires de l'écomusée PAYSALP et le soutien de :