10064 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Entrée du bourg de Viuz-en-Sallaz

Suivant »

97/10064

« Précédent Commentaire
 

Description

Carte postale en noir et blanc de l'entrée du bourg et de la rue principale de Viuz-en-Sallaz. A gauche, l'hôtel Bellevue devant lequel est garée une voiture Aronde de marque Simca. En face de l'hôtel, l'église Saint-Blaise dont le clocher est surmonté d'une girouette en forme de coq.

Période : 20ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama

Caractéristiques du document


Auteur : Cellard J. (Bron (69))
Cadre : Commercial
Domaine : Croyance religion - Commerce services - Architecture, construction

Informations supplémentaires


Type de collecte : paysalp
Collecteur : Ecomusée Paysalp - Maison de la mémoire
Lieu de collecte : Viuz-en-Sallaz
Date de collecte: 15/03/2011
Type de support : Carte postale
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Amis de l'histoire



Patrimoine associé


Titre : Eglise de Viuz-en-Sallaz
Description : Après les dégâts provoqués par les Français à la Révolution, l'église de Viuz-en-Sallaz, bâtie au Moyen-Âge par les moines bénédictins du prieuré Saint-Jean de Genève, nécessite d'importantes réparations. En 1832, le projet de l'architecte Ruphy, originaire d'Annecy, est adopté. Nous sommes en pleine Restauration Sarde au cours de laquelle le gouvernement de Turin cherche à asseoir sa politique. La dimension spirituelle n'est pas pour autant oubliée: la démographie connaît un essor énorme, c'est pourquoi il faut de vastes églises. Celle de Viuz-en-Sallaz abritera 2000 personnes. Les peintres Laurent et Joseph Avoudo, du Valsesia, se chargent des décors intérieurs: les murs blancs accentuent la grandeur et l'austérité; seul le choeur reçoit des touches de couleur. Le mobilier est tout aussi intéressant: un peintre habitant de Viuz, Pautex, réalise le chemin de croix. Un des éléments les plus remarquables du mobilier reste toutefois le maître-autel, commandé en 1850 au sculpteur Joseph Gilardi, installé à Saint-Jean-de-Maurienne. C'est là que les éléments de l'autel furent réalisés avant d'être assemblés sur place, à Viuz-en-Sallaz.
Suite à l'incendie de Viuz, en 1857, le clocher est refait en 1863. De caractère néo-gothique, il est l'oeuvre de l'architecte Gosse, de Genève.

Fiche détaillée du patrimoine