10067 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Discussion en patois à Bellevaux sur le thème de la montée à l'alpage

Suivant »

7312/10067

« Précédent Commentaire
 

Description

Enregistrement d'une conversation sur le thème de la montée à l'alpage à Bellevaux. Les personnes parlent en patois, dont voici la retranscription en français :

- « Fin mai, Phonse à Dause, garde champêtre annonce à la sortie de la Grand-messe du dimanche précédent le 1er juin que c'est le moment de débancher.
- Chacun allait nettoyer l'écurie du chalet, réparer les crèches, refaire la coulisse.
- Graisser les colliers des potets et campannes. Vérifier les bateaux.
- Préparer les boilles, les bidons, les faisselles, les paillasses, les lampes à pétrole et les lanternes.
- Les caisses pour les poules et les cochons sans oublier la civière et le logli ou sac en toile pour le sel.
- Le matin du 1er juin, ou le 2 si le 1er était un dimanche, derniers préparatifs.
- Couper des bâtons, laver la queue des vaches, les étriller, mettre les potets, enlever les liens car ils seront remis au chalet.
- Les bagages sont montés avec le cheval et le char à échelles et, c'est le départ pour l'alpage.
- Tout mettre en place au chalet sans oublier de prendre le paradis et de débarrasser la partie habitation.
- Départ avec les vaches, regroupement en cour et, première bagarre car il y a longtemps qu'elles ne sont pas vu,.
- Il faut accélérer, puis tout se passe bien, mais il faut se veiller les jardins et aux gens.
- Les vaches reconnaissent la route et il y a une meneuse.
- Arrivée au chalet les anciennes retrouvent leur place à l'écurie.
- Les bergères se rassemblent pour garder le troupeau en tricotant. Le soir elles chantent.
- Des jeunes gens venaient parfois leur compter fleurette.
- Dans les alpages il y avait toujours une famille qui avait un taureau.
- Tôt le matin c'est le réveil : c'est 3 heures pour la traite car le ramassage du lait se fait à 5 heures 15 et, le laitier n'attend pas.
- L'été se passe. Septembre arrive. Il faut penser à redescendre mais avant, le dernier soir, c'est le feufiege : la fête du départ de la demontagneson. On fait les merveilles.
- Il y a beaucoup d'histoires de servan ou parceva est aussi des histoires grivoises sans dessus-dessous. »

Période : 21ème

Témoins et/ou personnes à l'image : Bernadette FAVIER-BRON et Alice BUINOUD

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama


Caractéristiques du document


Date création : 21/07/2014
Auteur : Ecomusée PAYSALP
Langue dominante : Français
Durée : 5 minutes
Nature : Témoignage
Cadre : Historique
Domaine : Vie sociale - Vie domestique - Transport, déplacement - Croyance religion - Agriculture

Informations supplémentaires


Type de collecte : paysalp
Collecteur : Collecteur privé
Lieu de collecte : Bellevaux
Date de collecte: 21/07/2014
Type de support : Fichier informatique
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Maison de la mémoire



Patrimoine associé


Titre :
Description :

Fiche détaillée du patrimoine