10360 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Développer le tourisme rural dans le massif du Môle

Suivant »

5814/10360

« Précédent Commentaire
 

Description

Cette étude publiée en 1998 a été impulsée par les maires des communes environnant le massif du Môle dans le cadre de "la charte du Pays de la moyenne vallée de l'Arve". Il est structuré en deux parties : inventaire des atouts patrimoniaux du site et proposition d'un projet de développement touristique.

Période : 20ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama




Caractéristiques du document


Date création : 01/09/1998
Auteur : CORNIER Yvonne
Langue dominante : Français
Nombre de page : 70
Cadre : Institutionnel
Domaine : Loisir fête - Espace, environnement - Commerce services

Informations supplémentaires


Type de collecte : centre_ressource
Collecteur : Collecteur inconnu
Date de collecte: 02/09/02
Côte Dewey : 790.1 COR, ETU 45
Type de support : Etude
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Maison de la mémoire



Patrimoine associé


Titre : Le Môle
Description : Avec son sommet qui culmine à 1863 mètres, la montagne du Môle, qui domine Saint-Jeoire, sépare la vallée de l'Arve de celle du Giffre. Sa vue panoramique permet d'apercevoir non seulement le Massif du Mont-Blanc mais encore le Jura, le lac Léman ainsi que la vallée du Risse. De là, peuvent se voir en enfilade Mégevette, Onnion et Saint-Jeoire.
Le Môle est représenté dès le XVe siècle par le peintre Conrad Witz, dans une de ses oeuvres les plus célèbres, intitulée «La pêche miraculeuse». Au XVIIIe siècle, le savant genevois Horace Bénédict de Saussure, un des précurseurs des ascensions du Mont-Blanc, le gravit et en fait une description.
Les communaux -bois et pâturage- d'Entreverges et du Môle sont alors les principales richesses de la commune et seront les objets de plusieurs procès notamment contre les communautés de Ville-en-Sallaz et de Saint-Jean-de-Tholome. Les chalets d'alpage sont de petites maisons de pierre sèche, qu'occupent au rez-de-chaussée, les bergers et les animaux. Ici, point de cheminée: la fumée est évacuée par des interstices situés dans les murs et le toit.
Le Môle est un lieu privilégié de promenades qui se couvre de jonquilles au printemps.

Fiche détaillée du patrimoine