10037 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Conférence sur le patrimoine campanaire du Faucigny par Antoine Cordoba

Suivant »

6187/10037

« Précédent Commentaire
 

Description

Enregistrement de la conférence de M. Antoine CORDOBA sur le patrimoine campanaire du Faucigny, conférence donnée à Marcellaz dans le cadre de la programmation culturelle de l'écomusée PAYSALP.

Sont abordées les thématiques suivantes : les clochers et cloches du Faucigny, de la vallée verte, histoire des cloches, de l'art campanaire, les fondeurs de cloche du Faucigny, les cloches notables ayant fait l'objet d'une grande médiatisation (comme Notre-Dame-de-Paris)

Sont abordés comme thèmes complémentaires : réactions du public de la conférence

Période : 20ème

Témoins et/ou personnes à l'image : CORDOBA Antoine et participants de la conférence

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama


Caractéristiques du document


Date création : 21/09/2013
Auteur : Ecomusée PAYSALP
Langue dominante : Français
Durée : 98 minutes
Nature : Autre
Cadre : Scientifique
Domaine : Art - Croyance religion - Sciences, techniques

Informations supplémentaires


Type de collecte : paysalp
Collecteur : Collecteur privé
Lieu de collecte : Marcellaz
Date de collecte: 21/09/2013
Type de support : Fichier informatique
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Maison de la mémoire



Patrimoine associé


Titre : Eglise Saint-Maurice et son carillon
Description : L'église de Marcellaz est construite entre 1851 et 1854. Elle est de style néo-classique sarde et a la forme d'une croix latine (plus profonde que large). Elle a comme saint patron Saint-Maurice. Centurion dans l'armée romaine qui a investi la vallée du Rhône, Maurice d'Agaune, fervent catholique désobéit en s'opposant aux ordres de ses supérieurs qui lui demandaient de s'attaquer aux Chrétiens. Il deviendra martyr et de nombreuses églises de Haute-Savoie prendront son nom. A l'intérieur de l'église, on peut d'ailleurs voir un vitrail à son effigie ainsi qu'un tableau, le représentant en tenue de combat et tenant le drapeau suisse.

A l'origine, l'église a déjà 3 cloches. La première est achetée le 27 septembre 1775 à l'initiative de Noël CHAVANNE et grâce aux dons des habitants. Fabriquée à Genève, elle pèsera 162.25 kilos et coûtera 593 Louis. Avec la Révolution Française, la cloche est enlevée puis cachée. Jamais elle ne sera retrouvée (probablement fondue et transformée en canon, selon les suppositions de l'écrivain L. MONFORT).

En 1798 une grosse cloche est fabriquée à Genève par Jean-Daniel BREFFET, suivie de près par une moyenne cloche et une troisième, plus petite, en 1915. Les deux dernières sont fabriquées par la reconnue Maison PACCARD d'Annecy-le-Vieux. Les trois font respectivement les notes do, fa et sol.

En 1925, L'abbé PEILLEX, originaire de Vinzier, fait installer un carillon de 6 cloches dans le clocher de l'église. L'installation a été possible grâce au don d'un héritage familial à la paroisse de Marcellaz.

L'ensemble des 9 cloches forme une octave : do-ré-mi-fa-sol-la-si-do-fa grave. Chaque cloche est baptisée et porte un nom qui est gravé. Deux d'entre-elles, par exemple, s'appellent Cécile et Joséphine. Avant 1995 et l'électrification du carillon, le curé PEILLEX, Jean CHAPUIS et son fils, Bernard CHAPUIS, jouaient sur des touches en bois d'un mètre de long sur lesquels ils tapaient. Plus on tapait fort, plus la cloche sonnait. Aujourd'hui, un clavier électrique a été installé dans la sacristie.

Le carillon est sonné lors des fêtes religieuses comme Pâques, l'Ascension, la Pentecôte, le 15 Août, à la Saint-Maurice, Noël mais aussi pour les mariages, les baptêmes et lors de funérailles.

Fiche détaillée du patrimoine