10344 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Château d'Habère-Lullin incendié par les Allemands le 25 décembre 1943

Suivant »

9656/10344

« Précédent Commentaire
 

Description

Carte postale noir et blanc présentant les ruines du château d'Habère-Lullin. Ces pierres calcinées sont les témoins d'un épisode funeste de l'histoire du château. Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1943, le château, propriété de la famille Bourgeois, accueillait un bal clandestin réunissant de nombreux jeunes âgés, de 16 à 31 ans, réfractaires au STO (Service du Travail Obligatoire), mis en place par le régime nazi. La fête est dénoncée et la Gestapo venue d'Annemasse encercle le château et le brûle. La même nuit, la Gestapo fait fusiller vingt-cinq personnes et en fait déporter huit autres.
Au départ, le nom d´Habère-Lullin provient du château qui était au 12e et 13e siècles, la propriété de la famille De Lullin. La commune s´étendait à l´origine jusqu'à la crête qui relie le col de Cou au col des Moises, englobant ainsi le territoire D´Habère-Poche, d´où le nom des Habères donné dans la plupart des textes antérieurs à la séparation des deux communes en 1840. Au début du 14e siècle les derniers représentants des nobles De Lullin cèdent leurs droits aux nobles de Fernex. Par mariage et successions le château revint en 1429 à Thomas de Genève-Lullin et demeura dans cette famille jusqu´en 1664. En 1696 Joseph de Gerbais de Sonnaz l´achète à l´héritier universel des marquis de Genève-Lullin, Emmanuel Faucher, et le fief demeura dès lors dans cette famille. Le château dont il ne reste aujourd´hui que quelques pans de murs, remontait au 15e siècle, époque à laquelle une 1ère construction gothique fut édifiée par les marquis de Lullin. Vestige de cette longue histoire, un pan de mur portant les armoiries des Gerbaix-De Sonnaz, surmonté de la couronne comtale.

Période : 20ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama

Caractéristiques du document


Auteur : Auteur Imp. Granchamp / Annemasse
Domaine : Architecture, construction - Histoire - Société

Informations supplémentaires


Type de collecte : paysalp
Collecteur : Ecomusée Paysalp
Lieu de collecte : Viuz-en-Sallaz
Date de collecte: 2015
Type de support : Carte postale
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Privé



Patrimoine associé


Titre : Château d'Habère-Lullin
Description : Ancienne place stratégique de la Vallée Verte, le village d'Habère-Lullin accueillait autrefois en son sein un château à l'histoire particulière...
A proximité de l'église, au coeur du village, le Château d'Habère-Lullin existerait depuis le XIIe siècle. Appartenant à la famille De Lullin, cette fortification de style gothique permettait le contrôle de la haute vallée de la Menoge, ainsi que le passage entre Chablais et vallée de l'Arve.

Après différents changements de propriété (seigneurs De Fernay, famille De Genève-Lullin...), la seigneurie d'Habère-Lullin est vendue en 1696 à la famille Gerbaix-De Sonnaz. Celle-ci conservera le Château jusqu'aux années 1920, date à laquelle tous ses biens sont vendus. Le Château devient propriété d'un exploitant forestier, la scierie Bourgeois de Thonon.

L'histoire du Château est malheureusement entachée d'une horrible tragédie. Le soir de Noël 1943, un bal y est organisé par des jeunes du village, réfractaires au STO (Service du Travail Obligatoire, mis en place par le régime nazi). Prévenus par un collaborateur, les allemands entourent le Château, réunissent les jeunes présents, en fusillent une grande majorité et mettent le feu au bâtiment...

Suite à cet incendie, il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges du Château. Néanmoins, le promeneur peut y admirer un pan de mur portant les armoiries des Gerbaix-De Sonnaz, surmonté de la couronne comtale, et contempler le mémorial commémorant la tragédie de 1943.

Fiche détaillée du patrimoine