10016 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Carte postale ancienne de la Place du Bourg-de Four à Genève au 19e siècle

Suivant »

9675/10016

« Précédent Commentaire
 

Description

Reproduction de carte postale ancienne présentant la Place du Bourg-de Four à Genève au 19e siècle. C'est une scène de vie urbaine animée avec de nombreux passants probablement en raison des nombreux commerces qui l'entourent comme en atteste les devantures des magasins situés à droite de l'image : épicerie - droguerie, boulangerie ... Au centre de cette place trône une fontaine à colonne, constituée d'un bassin et de 4 robinets.
La place du Bourg-de-Four, établie sur une dénivellation entre le plateau des Tranchées et le sommet de la colline et point de convergence des sentiers de la rive gauche du lac et du delta de l'Arve, constitue le centre du développement de la Vieille-Ville qui s'étendra progressivement vers les rives du Rhône et du lac Léman. Déjà à l'époque romaine, la place est un lieu de commerce situé à l'extérieur des remparts. Le nom de la place aurait pu venir de sa fonction de forum auquel le mot « four » fait référence.
Rapidement, des faubourgs se créent le long de la voie qui descend au pont du Rhône. Après la chute de l'Empire romain, Genève se retranche derrière une enceinte dont la place se trouve exclue et reste inhabitée jusqu'au Moyen Âge. À partir du XIe siècle, les foires s'installent sur la place bientôt bordée d'hôtels et intégrée dans la ville par l'extension de l'enceinte dans la seconde moitié du 12e siècle. Avec la Réforme protestante, les populeux faubourgs sont rasés avec leurs églises et couvents et les portes de Saint-Léger, de Saint-Christophe et de Saint-Antoine sont murées en 1564, transformant ainsi le Bourg-de-Four en cul-de-sac. Une partie des immeubles de la place sont surélevés au XVIIe siècle afin d'accueillir les exilés protestants venus de France. D'importants travaux de nivellement entrepris en 1816-1817 au Bourg-de-Four lui donnent sa forme actuelle alors que la démolition des fortifications dès 1848-1850 rétablit les voies d'accès vers le nouveau quartier des Tranchées. En 1856-1857, le Palais de Justice est aménagée sur le flanc oriental de la place qui abritait auparavant un couvent des Clarisses puis un hôpital. Classée en 1929, la place est demeurée intacte au 20e siècle.
Située au coeur du quartier, on y trouve plusieurs exemples d'architecture du 16e siècle et des constructions cossues des 17e et 18e siècles. La fontaine qui occupe son centre date du 18e siècle.

Période : 19ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama

Caractéristiques du document


Auteur : Coll M.B.Champagne / édition Burgy
Domaine : Architecture, construction - Espace, environnement

Informations supplémentaires


Type de collecte : paysalp
Collecteur : Ecomusée Paysalp
Lieu de collecte : Viuz-en-Sallaz
Date de collecte: 2015
Type de support : Carte postale
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Privé



Patrimoine associé


Titre :
Description :

Fiche détaillée du patrimoine