10445 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Buste de Léandre DUFRESNE, La Tour

Suivant »

3869/10445

« Précédent Commentaire
 

Description

Photographie en couleurs représentant un buste en pierre blanche, certainement du marbre venant d'Italie. Il s'agit de Léandre DUFRESNE. Cet homme est le père du fondateur de l?Hôpital départemental Dufresne - Sommeiller dans le village de La Tour. Il est aussi le beau-frère de Germain SOMMEILLER (ingénieur savoyard qui a breveté une machine à air comprimé permettant le percement du grand tunnel des Alpes : le tunnel ferroviaire du Mont-Cenis).

Période :

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama

Caractéristiques du document


Date création : 05/04/2006
Auteur : Léandre DUFRESNE
Domaine : Artisanat - Sciences, techniques - Transport, déplacement

Informations supplémentaires


Type de collecte : centre_ressource
Collecteur : Paysalp
Lieu de collecte : La Tour
Date de collecte: 29/04/2011
Type de support : Photo
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Maison de la mémoire



Patrimoine associé


Titre : Hôpital départemental Dufresne-Sommeiller
Description : En 1871, à la mort de Germain Sommeiller, ingénieur à l'origine du premier grand tunnel des Alpes, tous ses biens ainsi que son nom, sont légués à ses neveux, fils de sa soeur Apollonie et de l'avocat Dufresne, originaire de La Tour. En 1903, Germain Dufresne-Sommeiller décède et laisse sa fortune à l'Etat dans le but de fonder un hospice spécialisé dans l'accueil des agriculteurs non-alcooliques du canton de Saint-Jeoire. L'ensemble représente plus de six millions de francs (en 1903) mais concerne également des terres, des prés, des bois etc. Suite à des litiges avec les héritiers, les travaux de l'hospice ne sont entrepris par l'Etat qu'à partir de 1914. L'établissement ouvre ses portes en 1922. La fondation comprend alors vingt-deux lits pour les malades et cent vingt autres pour l'hospice à proprement parler ainsi que les services communs.
Un peu avant la Seconde Guerre mondiale, l'hôpital se dote d'un petit service de chirurgie d'environ huit lits.
Dans la chapelle reposent les membres de la famille fondatrice dont l'ingénieur Germain Sommeiller.

Fiche détaillée du patrimoine