10016 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Bulletin mensuel de la CGT de l'usine Gambin « LA FRAISEUSE » n°6 de 1962

Suivant »

9559/10016

« Précédent Commentaire
 

Description

Ce bulletin mensuel, édité par le Bureau Syndical CGT Gambin traite des sujets suivants :
- Revendications quant aux primes de production
- Compte-rendu de réunion du C.E.
- Revendications quant à une réunion entre les délégués du personnel et la direction
- Revendications quant à des communiqués syndicaux retirés de l'affichage
- Guerre d'Algérie

Période : 20ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : Paysalp

Visualiser le diaporama




Caractéristiques du document


Date création : 03/1962
Auteur : Bureau Syndical CGT Gambin
Langue dominante : Français
Nombre de page : 2
Cadre : Scientifique
Domaine : Société - Industrie Energie - Communication, information

Informations supplémentaires


Type de collecte : centre_ressource
Collecteur : Ecomusée Paysalp - Maison de la mémoire
Lieu de collecte : Viuz-en-Sallaz
Date de collecte: 12/08/2015
Type de support : Document d'information
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Autre



Patrimoine associé


Titre : Usine Gambin
Description : A la fin des années 1950, le maire de Viuz-en-Sallaz, François Levret, soutenu par son conseil municipal, décide de profiter de la décentralisation industrielle encouragée par le gouvernement pour tenter d'implanter un établissement industriel sur sa commune. Il entame de nombreuses démarches à Paris et notamment, en fin d'année 1957, avec les établissements Gambin, de Boulogne-Billancourt: une importante usine de machines outils sera construite. Viuz-en-Sallaz fut choisi parmi d'autres sites potentiels: le pays tout autant que la main d'oeuvre locale abondante ainsi que la proximité de Genève permettent à la petite ville d'obtenir la préférence.
La première pierre de l'usine est posée en 1959. Le travail commence le 10 mai 1960 avec 240 ouvriers dont 134 familles venant de la région parisienne. Les effectifs ne cesseront de croître. En 1967, l'usine compte 630 employés.
La spécialité de l'usine réside dans la fraiseuse Gambin, dotée d'une tête universelle.
Prospère pendant de nombreuses années, l'usine commencera toutefois à rencontrer des problèmes si bien que les premiers licenciements interviendront en 1972. Quatre ans plus tard, elle fermera ses portes avant de repartir en 1978 dotée d'un personnel réduit. Cela ne suffira pas et l'usine Gambin fermera définitivement ses portes en mars 1994.

Fiche détaillée du patrimoine