10402 document(s) trouvé(s)

Nouvelle recherche Retour résultat
 

Ancienne meulière de la Molière, Saint-André-de-Boëge

Suivant »

3300/10402

« Précédent Commentaire
 

Description

Photographie en couleur représentant une paroi rocheuse, dans laquelle on
voit les traces de l'extraction des meules.Il s'agit des meules qui ont été
extraites jusqu'au début du 20ème siècle. Le site est signalisé et un panneau
pédagogique explique sur place l'histoire de la meulière
Crédit photo SIMBAL / Pascale RENARD

Période : 19ème

Témoins et/ou personnes à l'image :

Fonds documentaire : SIMBAL

Visualiser le diaporama

Caractéristiques du document


Date création : 04/12/2001
Auteur : RENARD Pascale - Entre Deux Lunes
Cadre : Scientifique
Domaine : Artisanat

Informations supplémentaires


Type de collecte : centre_ressource
Collecteur : Paysalp
Lieu de collecte : Saint-André-de-Boëge
Date de collecte: 21/03/2011
Type de support : Fichier informatique
Libre de droit : Libre de droit signifie que le document est tombé dans le domaine public Non
Lieu de conservation : Maison de la mémoire



Patrimoine associé


Titre : Carrières de meules du Mont Vouan
Description : Site exceptionnel, le Mont Vouan est un massif de moyenne altitude situé sur les communes de Viuz-en-Sallaz, Fillinges et Saint-André de Boëge. Il se distingue, entre autres, pour avoir accueilli plusieurs carrières de pierres meulières de très bonne qualité qui firent la réputation du site bien au-delà même des frontières de la Savoie. Au Moyen-Âge, le développement des moulins à eau entraine l'essor de la production des meules: les meulières de Vouan répondent dans un premier temps aux besoins locaux et fournissent le bourg de Bonne.
Les plus importantes carrières, encore en activité dans le courant du XIXe siècle, portent les noms des dernières familles qui les exploitèrent comme «la meulière à Vachat» ou encore «la meulière à Bondet». Au milieu du siècle toutefois, l'activité commença à décliner, concurrencée par l'arrivée sur le marché de meules plus résistantes. Après l'annexion de la Savoie par la France, celles de la Ferté-sous-Jouarre, très connues détrônèrent la production locale.
Sur le site, les voûtes des carrières sont encore bien visibles: très spectaculaires, les grands cercles des meules leurs donnent aujourd'hui encore un aspect féerique.
Les meulières sont classées Monument Historique.

Fiche détaillée du patrimoine