Longitude :
Latitude :
Altitude :

Agrandir
 
Retour résultat
 

Agriculture à Saint-André de Boëge au milieu du XXe siècle

suiv. » « prec. Imprimer Commentaire
 

St André de Boëge - Type : Agriculture  |  Exploitations agricoles

Description :

Au milieu du XXe siècle, les agriculteurs et agricultrices de Saint-André de Boëge représentaient 80% des actifs, dont quelques double-actifs. Saint-André est l'une des communes du canton où l'agriculture a le plus d'importance. Si la culture de petits fruits (surtout framboises) commence à se développer, comme sur l'ensemble du canton de Boëge, le lait représente environ 90% du revenu des paysans. Il est vendu à la fruitière et transformé principalement en reblochon ou emmenthal. Une partie des autres productions (fruits, légumes, céréales...) sert surtout à vivre en partie en autarcie (nourriture des personnes ou pour les animaux de la ferme). En plus des vaches (quasiment toutes de race Abondance), il fallait souvent nourrir aussi la jument, des poules, des lapins et «le pwèr»(le cochon). L'altitude relativement peu élevée permet à la culture du blé de se maintenir correctement.
Les exploitations sont de petites tailles: 9,4 hectares en moyenne par ferme, morcelés en de petites parcelles nombreuses et souvent dispersées.
Beaucoup de travaux sont encore effectués à bras ou à l'aide de 34 chevaux et de 3 mulets. 12% des paysans ont déjà un tracteur; par ailleurs, 2 fermes possèdent une moto-faucheuse.

Source : J. Nicollin, La Vallée de la Boëge, Enquête Socio-technique sur la Zone-Témoin, 1959.

Aucun document associé